Qu’est-ce qui vous freine à vous lancer en affaires ?

Vous aimeriez lancer votre propre entreprise ?  Vous avez une idée d’affaires en tête ? Alors dites-moi, qu’est-ce qui vous freine ? Vous vous êtes sûrement déjà posé la question. Est-ce la peur de l’échec ou encore, de l’inconnu ? Est-ce qu’il vous manque plutôt des ressources financières ou matérielles ? Ou encore, serait-ce simplement le mauvais moment pour vous lancer ?   

Un frein mystérieux 

Il est très commun de rencontrer des gens qui, comme vous, hésitent à faire le premier pas pour devenir entrepreneur. Vous avez le trac et c’est normal. Le saut peut paraître périlleux. 

Dans mon rôle de coach en démarrage d’entreprise, je rencontre une tonne d’entrepreneurs qui se sentent freinés dans leur élan de se lancer en affaires. N’ayant pas d’expérience comme entrepreneur, ils n’ont pas de cadre de référence dans le domaine. Il leur manque un vécu sur lequel s’appuyer pour se dire : ça va bien aller !  

Le sentiment de doute est normal, surtout en entrepreneuriat. Cela dit, la plupart des entrepreneurs qui ressentent ce doute ont beaucoup de mal à exprimer de quoi il est fait. Autrement dit, la majorité des entrepreneurs ressentent ce doute sans pour autant être capables de l’expliquer. Ce doute est donc un mystère pour les entrepreneurs eux-mêmes. 

Les fondements du doute entrepreneurial 

Lors de mes séances de coaching, il me suffit de creuser un peu pour découvrir les fondements de ce doute qui freine mes clients. Avec quelques questions-clés, on en vient rapidement à lever le voile sur les deux éléments centraux de ce doute, soit (1) un sentiment de ne pas savoir par où commencer et (2) un sentiment d’impuissance. Nous allons les regarder un peu plus en détails.  

 Le sentiment de ne savoir par où commencer renvoie au manque d’expérience en entrepreneuriat. L’entrepreneur a beau visualiser son projet final, il est difficile pour lui ou elle de définir quelle sera la toute première étape à réaliser pour le mettre en place. Il fait alors partie de mon rôle de coach en démarrage d’entreprise de séquencer les étapes de réalisation du projet de mon client. En une séance, il est possible de bien structurer les premières étapes et ainsi, avoir une vue claire sur le chemin à parcourir. Pour cette raison, on peut dire qu’il est relativement facile d’adresser cette confusion initiale et d’en libérer l’entrepreneur. Pour ce qui est du sentiment d’impuissance, c’est toutefois un peu plus complexe. 

 Aider un client à dénouer son sentiment d’impuissance est beaucoup moins facile que de l’aider à séquencer les étapes de son projet d’affaires. Vous l’aurez compris, ce sentiment d’impuissance est le nœud du problème. C’est lui qui freine la majorité des entrepreneurs à faire le grand saut. C’est lui le principal responsable de l’hésitation durable de certaines personnes à se lancer en affaires. Nous allons le regarder d’un peu plus près.  

Le sentiment d’impuissance, que nous dit la psychologie ? 

Selon le vécu de la personne, le sentiment d’impuissance peut être plus ou moins creux. Certains auront un doute relatif sur leurs capacités entrepreneuriales, alors que d’autres entretiendront une conviction de ne jamais pouvoir y arriver. En psychologie, on parle de l’impuissance apprise pour désigner le cas le plus extrême du sentiment d’impuissance. Il s’agit d’un sentiment d’impuissance généralisé et permanent. L’impuissance apprise est associée à l’anxiété et à la dépression. Dans de tels cas, je ne peux pas adresser ce sentiment dans le cadre de ma pratique de coaching. Je dois référer mon client à un psychologue ou un psychothérapeute accrédité. 

 Cela dit, la plupart de mes clients entretiennent un sentiment d’impuissance non pathologique, mais qui est tout de même incapacitant. Leur sentiment de ne pas pouvoir réussir un projet entrepreneurial renvoie à des fausses croyances qui s’entretiennent d’elles-mêmes. Mon rôle de coach est alors de guider mon client dans le dénouement de ces fausses croyances. 

Développer son sentiment d’auto-efficacité 

Qu’est-ce que le sentiment d’auto-efficacité ? C’est tout simplement l’opposé du sentiment d’impuissance. Il renvoie à une solide confiance que ses capacités personnelles porteront fruit. Autrement dit, on a un fort sentiment d’auto-efficacité lorsqu’on croit qu’on est capable d’y arriver. 

 La recherche scientifique démontre que les gens qui font le saut pour se lancer en affaires ont un fort sentiment d’auto-efficacité par rapport à la démarche entrepreneuriale. En d’autres mots, ils croient en leurs capacités entrepreneuriales. 

 Or, le sentiment d’auto-efficacité n’est pas quelque chose de statique. Si notre sentiment d’auto-efficacité est faible, on peut le développer à travers l’expérience. Autrement dit, on peut augmenter sa confiance en ses capacités en vivant des expériences positives.  

C’est ici que j’interviens à titre de coach. Mon rôle est de guider et d’orienter mes clients pour qu’ils se mettent en action par rapport à leur projet entrepreneurial. D’expérience positive en expérience positive, ils construisent leur sentiment d’auto-efficacité entrepreneurial.  

 En résumé, l’action engendre l’action. Plus on se met en mouvement dans des projets entrepreneuriaux, plus on développe ses capacités et plus on croit en elles. Puis, plus on croit en ses capacités, plus on se met en action, ce qui nous permet de cumuler d’autres expériences positives. C’est donc un cercle vertueux. Il suffit simplement de l’initier. 

Faire la guerre au doute entrepreneurial 

Ainsi je travaille quotidiennement à désagréger les doutes entrepreneuriaux de mes clients. J’y travaille de deux façons : (1) à travers le séquencement des étapes de leur projet d’affaires et (2) en les mettant en action pour qu’ils développement leur sentiment d’auto-efficacité.  

 Vous pouvez travailler dès maintenant sur votre propre doute entrepreneurial. Soyez patient, c’est un travail qui peut prendre du temps. Petit à petit, vous cheminerez vers votre projet entrepreneurial et vous bâtirez votre confiance qui vous fera passer à l’acte. Si vous souhaitez obtenir de l’aide dans votre démarche, prenez rendez-vous avec moi pour une séance de coaching privé. Au plaisir de vous accompagner sur cette route ! 

 

 

 

 


Recevez le contenu de Vision & Mission

x