Plan d’affaires ou modèle d’affaires ?

Qu’est-ce qui différencie un modèle d’affaires d’un plan d’affaires ? Tout entrepreneur qui se lance dans la rédaction d’un plan d’affaires voudra éventuellement faire cette distinction.

Contrairement à ce qui a pu être dit sur le sujet, un modèle d’affaires ne remplace pas un plan d’affaires et vice-versa. Ils sont à la fois complémentaires et nécessaires lors d’un démarrage d’entreprise.

Qu’est-ce qu’un modèle d’affaires ?

Le modèle d’affaires se résume à la logique de fonctionnement d’une entreprise, conçue  en tant que système ouvert. Il tient compte des éléments internes et externes à l’entreprise tels les ressources humaines, matérielles et technologiques, l’expertise, les clients, les partenaires potentiels et les canaux de distribution et de communication. Le modèle d’affaires constitue à la fois les fondations et l’ossature d’une entreprise. C’est lui qui structurera l’ensemble du projet d’affaires. Les différentes activités et initiatives de l’entreprise s’articuleront autour du modèle d’affaires retenu.

Michael Lewis offre une définition toute simple du modèle d’affaires, soit la manière avec laquelle une entreprise s’y prend pour faire de l’argent (traduction libre). Cette définition a le mérite d’indiquer clairement la finalité d’un modèle d’affaires, c’est-à-dire de générer du rendement, du revenu ou du profit.

Qu’est-ce qu’un plan d’affaires ?

Le plan d’affaires est quant à lui un document qui a principalement deux raisons d’être, soit (1) permettre à l’entrepreneur de faire un exercice de planification et (2) communiquer l’essentiel du projet d’affaires aux parties prenantes. Voyons-les un peu plus en détails.

D’abord, rédiger un plan d’affaires est un exercice de planification pour le ou les entrepreneurs à l’origine du projet. La rédaction d’un plan d’affaires permet à l’équipe entrepreneuriale d’identifier et de bien préparer les activités-clés du démarrage de l’entreprise. Il a été démontré que cette exercice de planification était corrélée au succès d’un démarrage d’entreprise.

Le plan d’affaires est également un outil de communication. Il permet aux partenaires et aux bailleurs de fonds de s’imprégner du projet rapidement. Ainsi, en quelques pages, le plan d’affaires permet à un non initié du projet de bien le comprendre. Il offre des détails sur l’opportunité d’affaires, son potentiel de rentabilité, l’historique du projet et les activités-clés sur lesquelles l’équipe entrepreneuriale misera dans le futur. En d’autres mots, le plan d’affaires offre une synthèse du projet aux parties prenantes.

Par où commencer ?

Il a été mentionné que le modèle d’affaires était à la fois les fondations et l’ossature du projet d’affaires. Il est donc logique que sa conception précède la rédaction d’un plan d’affaires. La première étape est donc d’élaborer un modèle d’affaires et ensuite, il sera possible de développer un plan d’affaires qui fournira davantage de détails sur le projet.

En résumé

Alors qu’un modèle d’affaires dresse les grandes lignes de l’entreprise à créer, un plan d’affaires expose les détails du projet. Le modèle d’affaires se préoccupe donc du système de création de valeur dans son ensemble, alors que le plan d’affaires s’attarde aux activités-clés à réaliser par l’entreprise.

On peut donc dire que le modèle d’affaires se préoccupe du Quoi ? alors que le plan d’affaires s’attarde au Comment ? Puisqu’il dresse un portrait général de l’entreprise en tant que système de création de valeur, le modèle d’affaires nécessite peu de détails. C’est pour cette raison qu’il peut être développé à l’aide de matrices simples telles Mon modèle d’affaires Banque National. Je vous recommande d’utiliser ce canevas pour élaborer votre propre modèle d’affaires.

Sur ce, je vous souhaite un bon travail de conception et de rédaction en vue de lancer votre propre entreprise !

Jean-Philippe


Recevez le contenu de Vision & Mission

x