Perdre pour gagner

Prenez le temps d’y réfléchir : quelles sont les dépenses liées à votre projet d’affaires qui se sont avérées injustifiées par la suite ?

Vous avez fait une publicité qui n’a donné aucun résultat ?

Vous avez mis beaucoup trop d’argent sur votre site Web ?

Avec le recul, l’agrandissement de votre boutique n’était pas nécessaire ?

Ces situations sont monnaie courante en entrepreneuriat. Bien qu’elles laissent un goût amer au promoteur, elles sont inévitables. Elles sont mêmes caractéristiques d’une démarche entrepreneuriale.

L’entrepreneur en démarrage ne peut savoir à l’avance si une initiative aura ou non les résultats souhaités. Lorsqu’on se lance en affaires, il y a de l’incertitude dans tous les domaines. Il est donc inévitable d’engager certaines dépenses qui n’auront pas les résultats escomptés.

Le principe de perte abordable (affordable loss)

Voilà qui nous conduit au principe de perte abordable. Il s’agit d’un principe-clé en entrepreneuriat que je m’efforce d’enseigner à mes clients. Selon ce principe, il faut considérer toute dépense comme étant une perte potentielle. Ne sachant pas à l’avance quels résultats on retirera de cette dépense, il est davantage réaliste de la considérer ainsi.

Il reste maintenant à déterminer ce qui constitue une perte abordable pour vous. Selon la personne et surtout, selon l’opportunité qui se présente, le montant jugé comme étant une perte acceptable variera considérablement.

Selon le principe de perte abordable, chaque dépense doit être considéré comme un essai, une validation ou un apprentissage potentiel plutôt qu’un investissement qui nécessite des résultats marqués.

Un principe étrange ?

Est-ce la première fois que vous entendez parler du principe de perte abordable ? Quel écho cela fait-il en vous ? Trouvez-vous que ça fait du sens ? En quoi cela rejoint-il votre expérience entrepreneuriale personnelle ?

Plus souvent qu’autrement, les gens vivent un étonnement lorsqu’ils découvrent ce principe, car il va complètement à l’encontre de la logique financière traditionnelle. Dans un cadre financier traditionnel, on investit nos avoirs dans l’attente d’un retour sur l’investissement, alors que le principe de perte abordable énonce exactement l’inverse. On investit pour perdre et pour apprendre. Voilà qui distingue clairement la logique d’investissement de la logique entrepreneuriale. Il s’agit de deux univers qui ont chacun leurs lois et il faut éviter de les confondre.

Lorsqu’on se lance en affaires, l’incertitude est trop grande pour que l’on puisse espérer obtenir un retour sur les dépenses encourues. En considérant chaque dépense comme étant une perte potentielle, on met l’accent sur le caractère expérimental de la démarche entrepreneuriale. On accepte d’entrée de jeu que notre parcours nous permettra d’apprendre de nos erreurs et éventuellement, d’en arriver à un modèle d’affaires fort qui permettra de mettre sur pieds une entreprise rentable.

Que retenez-vous du principe de perte abordable ?

Est-ce que ça remet en question certains de vos plans ?

Avez-vous des questions en suspens ?

N’hésitez pas à poursuivre la conversation avec moi sur le groupe Facebook en cliquant ici.

Également, vous pouvez m’écrire si vous souhaitez avoir quelques précisions sur le sujet, au jplecuyer@visionetmission.com.

Sur ce, je vous souhaite plein de pertes abordables et des apprentissages fructueux, entrepreneurs de mon cœur !

Jean-Philippe


Recevez le contenu de Vision & Mission

x